Forum des chrétiens de Haute Savoie

Un jeune forum qui bougera
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bonjour à tous !

Aller en bas 
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Bonjour à tous !   Ven 13 Jan - 15:09

Bonjour à tous !

Je me présente, Stéphane, 24 ans, Paris. J'ai été invité par Tanguy à rejoindre ce forum suite à un mail que je lui ai envoyé.
J'ai eu le plaisir de le rencontrer lors d'un week-end l'été dernier au Passage.

Je ne suis pas de confession catholique, n'ayant jamais été baptisé communié...Je suis agnostique, et pour me confesser, je dirai que j'ai plus ou ou moins toujours été anti-religion. C'est un peu long à expliquer, je ne m'attarderai pas.

Néanmoins, des rencontres ces derniers temps m'ont amené à reconsidérer ma spiritualité, mon rapport à la religion et à Dieu.
J'ai donc envoyé un mail aux personnes pouvant m'éclairer sur la question.

Des questions j'en ai beaucoup, et Tanguy m'a proposé de venir vous les soumettre dans l'espoir que je puisse y trouver certaines réponses.

Je me permets donc de vous poser la première : Quel est la différence entre le Père et le Saint Esprit ? J'ai bien compris la nuance avec le Fils (incarnation de Dieu en Jésus pour descendre parmi les hommes), mais les deux autres...

Je vous remercie donc pour votre accueil et pour les réponses que vous pourriez m'apporter.

Meilleurs voeux à tous pour cette année 2006 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lau

lau

Nombre de messages : 6
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous !   Ven 13 Jan - 17:52

Bonjour à toi,
...Voici des extraits de textes qui m'ont apporté un temps, quelques précisions quant au mystère de la Trinité...
Cela peu te paraître un peu long au 1er coup d'oeil, mais ils valent le détour de la lecture et de la relecture... certains écrits nous laissent parfois entrevoir avec beaucoup de justesse et de finesse le difficilement perceptible...
Bonne lecture à toi...

Sophie a trois ans. C’est l’une des premières fois qu’elle entre dans une église. Debout devant sa maman, elle est saisie par le silence et fascinée par le buisson ardent des cierges. Sa maman lui prend la main droite et lui fait toucher son front, son cœur et ses deux épaules, en lui murmurant à l’oreille : « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. » Initiation. Sophie entre dans le monde des grands. Elle entre dans le mystère.

Pour beaucoup de chrétiens, la Trinité est une énigme, un rébus, une sorte de charade : « Mon premier…, mon deuxième…, mon troisième…, et mon tout… » OU une bizarrerie à laquelle on ne peut adhérer que par une démission de l’intelligence. Comme si on disait : « 3=1 ». Une sorte de cercle carré : « Il ne faut pas chercher à comprendre. » Certains d’ailleurs sont tentés de s’en passer, se contentant de « croire en Dieu », et laissant aux théologiens ce genre d’acrobaties intellectuelles. « D’ailleurs, qu’est-ce que cela ajoute ? A quoi cela sert ?

Jean Noël Besançon


La Trinité réalise parfaitement le vœu de l’amour

C’est d’amour qu’il s’agit. On risque d’errer quand on cherche l’intelligence du mystère de Dieu par d’autres voies que celles de l’amour. Il nous faut réfléchir à partir de l’expérience humaine de l’amour et à partir de la déception que, tous, plus ou moins, nous expérimentons dans l’amour.
En effet, quel est le vœu profond de l’amour que nous vivons dans le mariage, l’amour fraternel ou filial, l’amitié ou la vie de communauté ? Le vœu de l’amour est de devenir l’autre, tout en restant moi, de telle sorte que l’autre et moi, nous ne soyons pas seulement unis mais que nous soyons véritablement un. L’expérience humaine de l’amour est joie et souffrance mêlées. Joie prodigieuse de dire à celui ou à celle que l’on aime : toi et moi, nous ne sommes pas deux, mais un. Souffrance d’être obligé de reconnaître qu’en disant cela, on dit, non pas ce qui est, mais ce que l’on voudrait qui soit et qui ne peut pas être. Car si l’aimant et l’aimé n’étaient plus deux, il n’y aurait plus d’autre, et, du coup, l’amour serait aboli. Comme disent les braves gens, pour aimer, il faut être deux.
...
L’amour veut à la fois la distinction et l’unité. Dans la condition humaine, ce vœu profond : être non seulement uni à l’autre mais un avec lui, tout en restant soi, est incoercible et irréalisable. C’est pourquoi nul n’entre sans souffrance au royaume de l’amour. Mais, en Dieu, le vœu de l’amour est éternellement exaucé : c’est le mystère même de la Trinité. Le Père, le Fils et le Saint Esprit se distinguent réellement l’un de l’autre, de telle sorte qu’aucune confusion ne soit possible : le Père ne disparaît pas dans le Fils, le Fils ne disparaît pas dans le Père, le Père et le Fils ne disparaissent pas dans le Saint Esprit. Ils sont un, tout en étant parfaitement distincts.
...
La Trinité, ce n’est pas trois personnes juxtaposées mais trois générosités qui se donnent l’une à l’autre en plénitude. Chacune des Trois Personnes n’est pour elle-même qu’en étant pour les deux autres. Le Père n’existe comme Père distinct du Fils qu’en se donnant tout entier au Fils ; le Fils n’existe comme Fils distinct du Père qu’en étant tout entier élan d’amour pour le Père. Le Père n’existe pas d’abord comme personne constituée en elle-même et pour elle-même : c’est l’acte d’engendrer le Fils qui le constitue personne. S’il n’y avait pas le Fils, il ne serait pas Père, c’est bien évident. Chaque personne n’est soi qu’en étant hors de soi. Elle est posée dans l’être en étant posée dans l’autre. Dans le Père, dans le Fils, dans le Saint Esprit, il y a impossibilité absolue du moindre repliement sur soi. Dieu ne fait pas « attention à soi », comme l’écrivait Maurice Zundel.


François Varillon


Voici encore quelques petits extraits...

Aux IVe et Ve siècles les Pères de l’Eglise se mirent à parler de personnes pour désigner le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Ils voulaient marquer qu’il s’agissait de trois « quelqu’un »
Augustin, qui a consacré des dizaines de volumes à la méditation du mystère trinitaire, avouait modestement : « Puisque le Père n’est pas le Fils, ni le Fils le Père, puisque le Saint-Esprit qu’on appelle aussi don de Dieu, n’est ni le Père ni le Fils, ils sont trois, évidemment… Cependant si l’on demande : trois quoi ? La parole humaine reste parfaitement à court. On répond bien trois personnes, mais c’est moins pour dire cela que pour ne pas rester sans rien dire. »

Extrait de « Dieu n’est pas solitaire »
Jean-Noël Besançon



Personne n’est quelqu’un tout seul. Pas même Dieu. Quelqu’un n’est une personne que par rapport à une autre. Si effectivement, pour le Père, le Fils et l’Esprit, être quelqu’un, ce n’est pas se replier sur soi-même en se crispant sur son identité, mais c’est sortir de soi vers l’autre pour qu’il existe, il apparaît alors que la personne véritable n’est pas l’individu seulement soucieux de lui-même. Elle n’est que relation et vocation à la communion… Nous pouvons entrevoir là ce pour quoi nous sommes faits, ce à quoi nous sommes appelés, nous qui sommes créés à l’image de Dieu.
Extrait de « Dieu n’est pas solitaire »
Jean-Noël Besançon

« Le corps est fait de terre ; mais ce n’est pourtant pas quelque chose de mort, mais tout au contraire de bien vivant, pourvu d’une âme vivante. Dans cette âme, a été insufflé un esprit, l’esprit de Dieu, destiné à le connaître, à le chercher, à le goûter et à trouver sa joie en lui. »
Théophane le Reclus (XIXe S)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb01

Seb01

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous !   Sam 14 Jan - 2:51

Salut Steph,

Je ne vais pas te donner une longue réponse mais juste t'indiquer un chemin de compréhension qui te permettra peut-être de découvrir la signification du Père et de l'Esprit Saint.

Dans la trinité, le Père représente le Seigneur Dieu, et l'Esprit Saint peut-être comparer à son propre esprit, à savoir, l'amour, le respect, le partage et la liberté qu'il nous donne.

En fait, Quand tu entends, le Père, le Fils et le Saint Esprit, tu peux croire qu'il sagit des trois parties différentes, alors qu'elle ne forme qu'une seule personne : Dieu caractérisé par son esprit et son aspect humain venu sur Terre.

Si tu te poses des questions supplémentaires, je te conseille de lire "L'Eglise, tout simplement..." de Henriette Danet et Claude Royon aux éditions ouvrières. C'est un livre qui aborde de manière simple les questions sur l'Eglise par le biais de 5 personnes aux pensées différentes vis à vis de l'Eglise à savoir : un incroyant, une enthousiaste (un peu comme moi), un non-pratiquant, un critique et une catho.
Ils apportent leurs points de vues et leurs questions et aident à lacompréhension.

Tchou

@ pelouse

Seb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico

Nico

Nombre de messages : 85
Age : 34
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous !   Mer 25 Jan - 1:51

Coucou Steph Smile

Je ne pourrais pas répondre à tes questions.

Cependant, j'ai un parcours qui est très similaire au tien.
A savoir, un regard qui a évolué sur la religion ces derniers mois, ainsi que beaucoup d'interrogations qui subsistent.
Donc si tu veux en parler, hésite pas Wink

Concernant tes questions, les personnes ici présentes se feront un plaisir d'y répondre donc n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour à tous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour à tous !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour à tous :)
» Bonjour à tous !
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» bonjour à tous!
» bonjour à tous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des chrétiens de Haute Savoie :: Discussions :: De tout et de rien...-
Sauter vers: