Forum des chrétiens de Haute Savoie

Un jeune forum qui bougera
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Témoignage (très) personnel

Aller en bas 
AuteurMessage
Nico

avatar

Nombre de messages : 85
Age : 33
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Témoignage (très) personnel   Lun 10 Oct - 0:56

Bonjour à tous.


En revenant des JMJ, j’ai ressenti un grand vide en moi …
Il n’était effectivement pas évident de reprendre une vie normale après tout ce que nous avions vécu, et je pense que je n’étais pas le seul dans ce cas là.
J’ai alors senti le besoin de parler de ce que j’avais vécu, mais aussi de l’écrire pour ne pas l’oublier et pour le faire partager.
N’ayant pas trouvé de site adéquat pour le faire, j’ai finalement repris le cours normal de ma vie, et mis les JMJ de coté …
Mais en reprenant contact avec les personnes qui y sont partis, l’importance des JMJ m’est revenue.
Et cette semaine j’ai de nouveau eu envie de parler de ce que j’y ai vécu et de ce que cela m’a apporté.
Pourquoi maintenant ? Je ne sais pas, j’en ressens le besoin, sans doute pour ne pas oublier, et sans doute certaines personnes y sont-elles pour quelque que chose (bien que je n’ai pas été présent physiquement samedi dernier à la messe des jeunes d’Annemasse, il semble qu’elle ai porté ces fruits).

En vérité je ne sais pas si ce témoignage a totalement sa place ici.
Et si jamais il dérange ou qu’il perturbe, n’hésitez pas à le supprimer.





De nature introverti, timide, voir carrément associable, je m’efforçais de sortir d’une période sombre …
Un jour ma cousine Gaëlle (d’Annemasse) m’a proposé de venir aux JMJ avec elle.
Et après m’être documenté sur la chose, j’ai accepté, dans le but de sortir de mon quotidien, de découvrir autre chose, de rencontrer du monde et de m’améliorer. Certains d’entre vous rajouteront sans doute que j’ai été appelé aux JMJ et dans un sens je leur donne raison.
Cependant, au cours de la semaine qui a précédé le départ, je me suis demandé si j’avais eu raison d’accepter, si j’allais réussir à m’intégrer, si j’allais y participer et dans quelle mesure.
J’avais finalement pris la décision d’y aller en tant que simple observateur pour apprendre, comprendre, et m’ouvrir l’esprit.

Mais bien que j’ai beaucoup observé, je me suis retrouvé totalement emporté par les évènements, à point que je n’aurais pu imaginer …
Malgré mon ignorance totale (j’avais du aller deux fois à la messe dans ma vie), mes différences, et une vie en communauté à laquelle je ne suis pas habitué; je me suis senti totalement intégré et bien parmi vous tous, à vrai dire bien mieux qu’avec les personnes que je côtoie habituellement …
Après avoir remarqué que je n’étais pas allé prendre l’hostie, on m’a demandé si j’avais effectué la communion; et même si j’ai répondu vrai, je me suis bien passé de dire que je n’étais même pas baptisé.
Pourtant je ne me suis jamais senti à l’écart, bien au contraire.


J’ai ressenti tellement de choses, j’ai vécu tellement de moment intenses, et eu tellement d’émotions, qu’il est inutile dans faire le récit ici puisque je ne possède pas les mots pour le décrire.
Je peux juste dire que j’ai ressenti énormément de calme en moi, je me sentais en paix avec moi-même, élément quasi-impossible en temps normal.
Je me suis par moment senti transporté par ce qui s’est déroulé, par ses immenses messes aux cours desquels je ressentais parfois des frissons intérieurs, par ces temps de partage au cours desquels j’écoutais surtout vos discussions, par ces champs magnifiques, par cette veillée dehors à Marienfield où des milliers de bougies se sont allumées.

J’avais parfois envie de partager ce que je ressentais, envie d’échanger, envie de comprendre et d’apprendre.
Mais outre le fait que je ne suis pas quelqu’un de bavard, outre le fait qu’il est impossible de trouver des mots qui collent aux JMJ, j’avais surtout peur de briser la magie tellement elle était belle.
J’ai tout de même participé quand j’en ressentais le besoin, j’ai chanté lorsque je me sentais en accord, et j’ai encouragé toutes ces merveilles comme j’ai pu.
Et quand on me demandait ce que je pensais des JMJ, je ne trouvais qu’un mot : "Boulversant".


J’ai eu énormément d’interrogations au cours de ces JMJ, certaines résolues, d’autres non, d’autres sans doute jamais …
Parmi celles-ci il y a les questions que je me posais avant même de partir :
Dans quelles limites un non croyant a-t-il le droit de participer à des cérémonies religieuses ?
Doit-il être là en tant que simple spectateur et ne rien faire ?
Au contraire doit-il faire comme tout le monde même si il n’est pas toujours en accord ?
Peut-il ne participer que lorsqu’il en ressent l’élan ? (c’est là que je me suis placé)
Ou bien tout simplement devrait-il ne pas participer aux cérémonies où il n’a pas sa place ?



Au final ces JMJ m’auront beaucoup apporté et elles font parties de la philosophie de vie vers laquelle je souhaiterais tendre. J’y ai trouvé une partie de ce que je cherchais, une partie de moi-même.
J’ai un nouveau regard sur la religion et sur l’Eglise que vous faites si bien vivre, un nouveau regard sur le monde et sur l’espoir que vous y faites naître.
Lorsque je croise quelqu’un qui porte le sac à dos des JMJ, lorsque je regarde les photos, ou tout simplement quand j’y repense de moi-même, tellement de choses me reviennent à l’esprit, des choses que je n’oublierais jamais.
A mon retour, je me suis d’ailleurs surpris à chanter sous la douche, même des chants auxquels je n’avais pas participé, à tel point cela me manquait …
J’ai de nouveau ressenti un besoin, un appel pour me rendre à Annecy le 11, et je n’ai pas hésité à faire plus de 12h de train dans le week-end pour vous revoir.


Pour finir je voulais tous vous remerciez.
Le groupe d’Annemasse tout d’abord puisque c’est avec eux que je suis parti, avec eux que j'ai vécu les moments les plus forts, avec eux que j'ai gardé le contact le plus étroit : Eugénie, François, Frédérique, Gaëlle, JP, Marion.
Ensuite le groupe des pélé-vélos que nous avons rejoint et avec lequel nous avons passé de très bons moments. Vous formez vraiment une excellente équipe et j’ai été plus qu’impressionné par vos exploits ainsi que par la cohésion voir l’osmose qui régnait entre vous. Ce site est à votre image, instructif par ses débats et magnifique par ses photos.
Enfin toutes les autres personnes, les prêtres, l’évêque, ceux du Burkina Faso, et tout ce monde qui m’a fait vibré au cours de ces JMJ.
Vous formez un diocèse vraiment formidable, alors continuez à faire vivre l’Eglise comme vous le fait si bien.


Chaque fois que je regardais les personnes qui m’entouraient, chaque fois que je vous regardais, je voyais une étincelle dans vos yeux, je voyais la flamme de la vie.
Dieu et Amour et il est en chacun de nous.
Lorsque je croise votre regard, je comprends le sens de cette phrase.
Vous êtes formidables.


Au plaisir, et en espérant vous revoir de nouveau un jour (pour certain(e)s du moins cela ne fait aucun doute)


Merci

Nico
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Témoignage (très) personnel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit écureuil très curieux...
» Mes activités : ateliers d'auto-coaching et de développement personnel
» Traduction de "bon débarras" (langage très familier bienvenu...)
» Déterminés à rendre pleinement témoignage
» Un très bel anniversaire pour Yves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des chrétiens de Haute Savoie :: Discussions :: Témoignages et journaux personnels-
Sauter vers: