Forum des chrétiens de Haute Savoie

Un jeune forum qui bougera
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?

Aller en bas 
AuteurMessage
tanguy
Admin
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 35
Localisation : Lyonnais de retour du Pérou -> Alpes me revoici
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Ven 7 Oct - 15:04

salut tous,
Depuis deux semaines je me balade avec mon sac des JMJ sur le dos. Hier j'ai mis une couche de plus, j'ai été toute la journée avec le T-shirt 'national' de celles-ci, et évidemment ca n'a pas manqué. En deux jours, j'ai eu 3 ami(e)s qui sont venus me parler de Dieu. Tous on commencé par me poser la question: quelles sont tes croyances, en quoi tu crois? Quelles sont tes valeurs?
alors là moi j'ai été fortement pris de court, comment répondre sérieusement à une telle question, sans perdre la personne dans un vocabulaire de foi qui fait peur alors qu'il n'y a pas de raison (mais on le sait quand on le vit), sans être "simpliste", et quand soit même évidemment on est toujours en recherche (puisque depuis les JMJ j'ai 101milles questions et doutes de plus qu'avant :-) normal quoi)
donc je voulais avoir vos avis, savoir si vous aussi vous aviez des gens qui parlait de ca avec vous? Si vous aviez déja été confronté à ces questions, face à des amis, se disant non croyants...
Merci de votre témoignage/aide/encouragements... etc!!
a bientôt tous!
tanguy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie

avatar

Nombre de messages : 78
Localisation : Reignier (74)
Date d'inscription : 03/09/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Ven 7 Oct - 23:19

A moi, ça m'est déjà arrivé plusieurs fois d'être amenée à parler religion au détour d'une conversation.
Embarassed Quand j'étais plus jeune (- de 17 ans), j'évitais au max cette opportunité car j'avais "honte" d'être croyante. Je pensais que du fait que je croyais en Dieu, au yeux des autres j'étais qqun de dupe, qui n'avait pas confiance en elle pour croire en des choses qu'on ne peut prouver scientifiquement... mais je ne pouvais pas renier ce en quoi je croyais. Je les écoutais parler et eux, ils semblaient tellement sûr que les croyants étaient des moutons, ils étaient tellement irrespectueux dans leur propos...j'en souffrais et esquivais la question quand on me demandait mon avis. Et puis je suis partie aux JMJ en 2000...

Shocked Et là, j'ai halluciné : un million de personnes venus du monde entier se retrouvaient pendant tout un week-end sur un immense terrain vague...pour prier ensemble ! Moi qui me sentais si seule...je me sentais à présent perdue dans cette foule...qui bien qu'elle prononcait les mêmes mots au même moment, chacun dans sa langue maternelle, cette foule était loin d'être des moutons ! j'ai fais des rencontres avec des personnes croyantes pratiquantes qui m'ont prouvé que je n'étais pas bidon, que moi aussi j'avais des idées, et qu'elles valaient le coup d'être émises et surtout entendues. Et c'est à partir de ce moment que je suis devenue qqun. Qqqun qui n'était plus fade, qui disait ce qu'elle pensait réellement et qui peu à peu prenait confiance en elle.

Smile Arrivée à la fac, je ne connaissais personne et avais du mal à entrer en contact avec des gens, timidité oblige. Et puis un jour, j'ai croisé sur le site de la fac un gars qui avait le sac du pélerin des JMJ. Je le croisais régulièrement et puis un jour j'ai mis autour de mon cou le bandana officiel des jmj. Et quand on s'est croisé, il m'a regardé et sourit. Nous sommes venus l'un à l'autre spontanément et on a discuté 1h30 sur ce qui faisait visiblement notre point commun : les JMJ. Il m'a parlé du CCU de Chambéry et j'y suis allée de temps en temps. J'ai fais qques connaissances dont une fille pleine de vie, qui jouait du violon et qui s'appelait Alice-Claire...à l'époque j'étais loin d'imaginer que je partirais aux JMJ avec elle, 5 ans plus tard !

Very Happy J'ai appris à tisser de nouveaux liens où je n'hésitais plus de dire en qui et en quoi je croyais, si on me le demandait. Et si parfois je me sens prise au dépourvu face aux questions pertinentes, ironiques ou même curieuses des gens, je trouve tjs les mots qu'il faut, et je me retrouve à dire des choses qui me viennent de je ne sais où. Mais je sais que ça n'est pas pour rien si ces mots viennent à mes lèvres à ce moment là, je sais que quelque part mon interlocuteur est touché et interpellé, et qui sait?! peut être que ça va être pour lui le début d'un chemin vers l'Eglise.

cheers Aujourd'hui, je me sens bien dans mes baskets et au clair avec ce en quoi je crois, même si il reste des zones d'ombre et des "je ne sais pas". Je n'adhère pas à tout, mais je veux faire bouger les choses, je veux faire évoluer la vision qu'ont les gens de la religion catholique souvent faussée par les représentations et les préjugés dans lesquels les médias nous figent. Ces JMJ à Cologne ne m'ont pas apporté ce que je pensais, mais elles m'ont propulsées dans un nouveau mode de relation avec l'Eglise : l'engagement et le service aux autres. Je poursuis l'animation des messes avec mes vrais amis, je me suis engagée à préparer des enfants de 3 à 6 ans à leur baptème, j'ai accepté de faire partie du Conseil Pastoral de ma Paroisse afin de faire entendre la voix des jeunes dans notre paroisse et j'ai aussi la responsabilité des enfants dont les parents suivent la formation des laïcs proposée par le SEDIFOR du diocèse. Alors, pour faire un lien avec le sondage présent sur ce forum par rapport à la vocation; je ne me sens vraiment pas appelée au célibat et à la vie contemplative, mais je me sens plus appelée à prendre des engagements dans des services de l'église, dans la mesure de mes disponibilités...

Wink Voilà, je ne pense pas avoir répondu à tes questions Tanguy, mais j'ai apporté mon témoignage. Mon seul conseil pour t'aider : fais toi confiance, répond simplement, suis tes intuitions et crois-moi, qque part, ça portera ses fruits...

geek jocolor rendeer Et je peux dire qu'aujourd'hui, je suis heureuse d'être avec vous tous les jours par la pensée (à défaut de l'être physiquement). J'ai pris confiance en moi et je m'éclate dans ma vie. Je suis épanouie dans ma vie et chaque jour je redis mon envie de poursuivre dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
martin

avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Mar 11 Oct - 9:17

Moi aussi, cela m'est arrivé...

Avant les JMJ, j'ai porté le tee-shirt du pélé vélo dans le métro parisien... Beaucoup de regards sur moi... Et deux personnes d'un certain âge qui m'abordent "vous aussi vous allez aux JMJ ? Mon fils y va !".

A l'université, cela m'est déjà arrivé de parler religion avec des amis, notamment un qui est complètement athé car passionné d'astrophysique. Quand nous avons parlé de cela, je lui ai expliqué que science et religion ne sont pas deux choses opposées, mais qu'elles peuvent coexister sans problème (la preuve : je faius cette année un module d'astrophysique en master).

Pendant ma prépa Capes, j'étais un des rares à être inscrit pour le CAFEP, le même diplôme, le même concours, sauf qu'on s'engage à travailler dans l'esneignement privé sous contrat (98% des établissements sont cathos). Et quand on m'a demandé pourquoi, j'y allais de tous les arguments !


Voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.websciences-sup.com
martin

avatar

Nombre de messages : 87
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Mar 11 Oct - 9:18

Moi aussi, cela m'est arrivé...

Avant les JMJ, j'ai porté le tee-shirt du pélé vélo dans le métro parisien... Beaucoup de regards sur moi... Et deux personnes d'un certain âge qui m'abordent "vous aussi vous allez aux JMJ ? Mon fils y va !".

A l'université, cela m'est déjà arrivé de parler religion avec des amis, notamment un qui est complètement athé car passionné d'astrophysique. Quand nous avons parlé de cela, je lui ai expliqué que science et religion ne sont pas deux choses opposées, mais qu'elles peuvent coexister sans problème (la preuve : je faius cette année un module d'astrophysique en master).

Pendant ma prépa Capes, j'étais un des rares à être inscrit pour le CAFEP, le même diplôme, le même concours, sauf qu'on s'engage à travailler dans l'esneignement privé sous contrat (98% des établissements sont cathos). Et quand on m'a demandé pourquoi, j'y allais de tous les arguments !


Voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.websciences-sup.com
vincent r



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Lun 24 Oct - 22:30

Je suis édifié par votre témoignage! C'est en effet une bonne idée d'avoir un petit signe accrocheur genre sac ou t-shirt pour ouvrir une possibilité de dialogue.En plus, on ne peut pas dire que ce soit ostentatoire!
je crois que dans ce genre de situation, nous pouvons faire confiance à Jésus qui nous promet son Esprit pour nous assister.Mais il faut alors oser dire ce qui nous vient!!!
Une approche peut être simplement de partir de ce que pense la personne: et toi, quel est ton image de Dieu? Tu as vu les JMJ à la télé? Tu connais des chrétiens?, etc... Cela permet de réagir à partir de ce que dit la personnne!
On peut aussi l'inviter sur ce forum!!
Vincent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marlene

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Beaumont et Alès
Date d'inscription : 27/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Mar 25 Oct - 14:52

Salut à tous,
à mon tour de raconter comment je vis ma foi ds mon milieu étudiant scientifique (dc de fait, pas très porté sur la religion)...

Arrow Dès que je suis arrivée à Alès, j'ai pas cherché à cacher que j'étais pratiquante dc dès l'intégration je me suis ramenée à un tournoi sportif ac mon t-shirt du Québec ramené des JMJ. Et là, y'a une fille de ma promo qui est tt de suite venu vers moi, m'affirmant qu'elle aussi elle y était allée!
Arrow Ensuite, lors des nombreux co-voiturages pour rentrer en Haute-Savoie, on parlait ac les diverses personnes présentes et le dimanche aprè, sur la rte du retour, la tradition veut qu'on se raconte nos w-e! dc moi, toute contente, j'affirme que je suis allée à la messe! à la quoi??? Tu vas à la messe, toi? Ben oui! et en plus, j'aime ça!
Et petit à petit, tout le monde l'a su. C'est marrant, parfois en soirée y'en a qui ont un peu bu et il sviennet me dire: tu sais, moi, je suis baptisé, j'ai fait ma première communion! ça me fait sourire! une chose est sûre, c'est qu'il n'y a plus de tabou là-dessus.
Arrow A la fin de l'an passé, quand tout le monde voyait que j'avais un nouveau vélo, j'expliquait aussi que c'était pour partir aux JMJ et j'expliquais à ceux qui ne connaissaient pas (ils étaient peu nombreux.. ça faisait un moment que je saoulait tout le monde avec mes nombreux w-e en Haute-Savoie "avec ceux des JMJ"). Bref, à mon retour fin Août un nombre impressionant de gens est venu me demander: alors, c'était comment? Y'en a même beaucoup qui ont regardé la télé et m'ont dit "on t'as pas vu"... Comme quoi, il suffit d'en parler un peu pr que bcp de gens, curieux se posent (et ensuite nous posent ) des questions!!

Very Happy En gros je conseille à tous d'être fier de votre foi et de le montrer: vous verrez, comme dit Tanguy, on repère vite qques autres jeunes, comme nous et ça fait bien plaisir!

j'ai été un peu longue.. j'espère que ça ne vous aura pas endormi! Sleep

Allez, bonne continuation à tous.. et n'hésitez pas à parler d'Eglise autour de vous! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Noëlle



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Mer 16 Nov - 22:34

Bonjour à tous,

Je sais pas si j'ai ma place ici puisque je vais vous parler de "comment je parle de ma foi dans le monde du travail"...

Avant la prépration aux JMJ, il n'y avait que mes collègues proches (ceux que j'affectionne particulièrement) qui savaient franchement que j'avais reçu une éducation religieuse...

Et puis quand j'ai commencé à préparer sérieusement mon séjour, les questions du genre "tu pars où en vacances???" Question ont commencé à tomber... Par moment je répondais " je pars en vacances avec un tas de copains en vélo, du côté de l'Allemagne" et puis très vite certains m'ont posé plus de questions et j'ai pas réussi à raconter plus de bobars... (je sais c'est pas bien de mentir). Embarassed
Et c'est là que j'ai dis où j'allais... Alors forcément, je me suis ramassée quelques reflexions sur les JMJ et ce que les jeunes pouvaient y faire entre eux (... Shocked ). Comme j'avais déjà vécu 2 fois les JMJ, j'avais matière à témoigner de ce qui faisait que j'y retournais et de ce que j'y avais réellement vécue. Et malgré tout, ceux là parraissaient bien intriguer par ce que j'allais vivre.
Et puis à mon retour, je n'en n'ai pas trop parlé. Mais je suis rentrée plus bronzée sunny que ceux qui étaient restés en Haute-Savoie et qui, d'après ce que je sais, n'ont pas eu beaucoup de beaux temps. En pleine réunion (c'est ce que je craignais) une collègue me demande devant tout le monde où j'avais été pour être si bronzée... J'ai pas eu le temps de répondre, que le médecin avec qui je ne m'entend pas forcément bien, balance en se moquant de moi "ben elle est partie voir le Pape!!!"... En moi-même je me suis dit "ouh... la merde!!! Ils vont tous se foutrent de ma gueule"... Il y avait à cette réunion plein de professionnels qui ignoraient mes croyances. Et tous m'ont regardé et m'ont dit "Ah !!! c'était bien???" avec beaucoup d'intérêts et de sincérité... Le médecin a très vite ravalé sa fierté car il a vu que finalement personne ne se moquait de moi. Very Happy
De là, sont partis pleins d'échanges très sincères avec mes collègues. Avec le temps je me suis rendue compte qu'autour de moi, il y avait 2 chrétiens pratiquants qui m'ont expliqué leur cheminement avec Dieu. Quelle richesse!!! cheers
Depuis, dès que j'ai envie d'en parler je ne me gênes plus. Surtout le dimanche, quand je travaille d'après-midi et que je rentre d'une messe JMJ.
Dimanche dernier, en rentrant de Burdignin,après le repas qui suivait la messe JMJ, j'étais dégoûtée d'aller travailler Sad . Quand j'ai quitté le groupe, tous le monde était encore à table, et Justine et Alice-Claire avaient sortis accordéon et violon et on commençait à valser...
En arrivant dans mon service, j'ai fait part de ce que je venais de vivre. Ce jour là, il y avait Marion, une étudiante infirmière, qui travaille de temps en temps le week-end dans mon service.
Elle m'a posé beaucoup de questions sur ce groupe "pélé-vélo", sur les JMJ, sur ma foi, sur l'Eglise, les vocations...
Marion va venir visiter le site et s'inscrira peut-être. Elle veut découvrir ce qu'on a la chance de vivre en Eglise. Elle veut absolument partager des moments avec nous...Pour l'instant, elle ne connait pas la vie en Eglise. Alors, j'espère que lorsqu'elle m'accompagnera, lors d'une rencontre vous saurez lui témoigner de ce que nous apporte Dieu sur nos chemins de vie, ne serait-ce qu'en l'accueillant.
Ce que j'en retire aujourd'hui, c'est que je n'ai plus peur des réactions des autres en face de moi quand je veux dire que je suis croyante, car finalement personne ne m'a rejeté, bien au contraire !!!!

J'espère que ce témoignage est compréhensible et pas trop barbant, si c'est le cas, je suis navrée...
Rolling Eyes
A bientôt
Marino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanguy
Admin
avatar

Nombre de messages : 258
Age : 35
Localisation : Lyonnais de retour du Pérou -> Alpes me revoici
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Jeu 17 Nov - 2:54

Très vite car il est déja tard.
Ton témoignage est exactement ce que je pouvais attendre comme réaction après mes questions. C'est une façon de plus d'être arrivé à exprimer notre foi dans notre entourage de travail, ce qui à moi me semble encore pas des plus évident, bien que ca s'améliore.
Je ne sais pas quand Marion passera sur le forum, ou à quel moment elle viendra nous voir, mais avec l'esprit que l'on a au sein de nous, elle sera la bienvenue j'en suis sur. Je suis même déja curieux de savoir qui elle est, et de discuter avec elle.
Merci encore pour ces petits mots bien à toi, toujours un peu timide, et pourtant qui m'ont encore apporté une aide agréable.
Bisous à tous
tanguy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mcdelux

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 14/09/2005

MessageSujet: Je me retrouve un peu ...   Dim 20 Nov - 16:32

Hello,
Merci Marino pour ton témoignage,
Même si je suis encore étudiant, je suis en stage au ministére de l'Equipement pour 9 mois encore et je retrouve un peu ce que tu as dit. La suite ne surprendra pas les gens qui me connaise un peu, Pour etre bref, Un jeudi de septembre, je suis aller là bas avec mon tee shirt de jmjiste portant la phrase si chère à mathieu, mon boss ma demandé comment ça ct passé, il est catho pratiquant, mais un peu vieux jeux à mon gout. Comme d'habitude, je suis le seul mec en jeans, tee-shirt à la cafet à midi, le reste étant des vieux en costard, mais ce jour là les gens ont bloquer sur mon tee-shirt, et une bonne dizaine sont venu me voir par la suite à la pause café pour me poser des questions, je me suis rendu compte qu'il y avait plusieurs jeune (25-30 ans )qui était parti au jmj sans meme savoir que leur collégue du bureau à coté y était aussi aller, au final les gens ont oser ce parlé et partage maintenant leur foi de façon toute simple.

Pour ma foi vécue dans le millieu étudiant, je suis assez d'accord avec marléne, le millieu scientifique étudiant n'est pas trés trés porté sur la religion. Déja en prépa aprés etre rentré de toronto, j'ai pas chercher à caché ce que j'étais pratiquant. Je doit avouer que les gens m'ont collé à ce moment là une étiquette, bien qu'il y ai avec moi d'autre catho pratiquant, les gens n'ont pas oser en parler, ni même discuter entre eux ou avec moi.
Je doit avouer que j'ai eu une grosse période de doute ensuite, ou par moment j'avais l'impression que ma foi n'existait plus, Quand je suis arrivé dans mon école à Evry, Je suis logiquement aller voir ce qui se passait à la CCINT( communauté catholique de ...), et j'ai ajouter sur le trombi des éléves dans la rubrique assoc ; CCINT. Les gens ont donc trés vite su que je ne le cachait, et c meme devenu un moyen de pression pour certain. Pour expliquer le contexte, je fais partie de la catégorie " Trés gros poisson " parce que j'ai des missions confié par le directeur de l'ecole. Beaucoup de monde à donc des "dossier" sur moi puisque que la pluparts des gens espére un soutien de ma part dans certain de leurs projet.
J'ai eu la mésaventure au début de cet année lors d'un amphi avec les ptit nouveaux de voir des 2A lancé pour rigoler " Alors ct comment les jmj, tu as vue le pape ?". Et l'amphi de 600 personne à commençer à chanter "jésus reviens", Je me suis retrouver dans une situation compliqué, Alors que ct pas prévue, j'ai eu le courage de présenter la CCINT, et de proposez au gens de venir voir ce qui si passait le mercredis suivant. Au final une petite dizaine de gens sont venu, une bonne centaine de personne m'ont par la suite posé des questions sur les jmj.
Je suis 100% ok avec vous, y faut etre fier de notre foi, et pas hésiter à le montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.evryone.com
Guillaume
Admin
avatar

Nombre de messages : 171
Localisation : En chemin
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Lun 21 Nov - 17:31

En gros le gros problème des chrétiens par rapport aux musulmans, c'est que nous avons plus de mal à afficher ouvertement notre foi. Pourquoi?

Pourquoi la religion musulmane est mieux acceptée par les non-croyants que le christianisme?

_________________
Guillaume

Ne désirer que ce qu'on a, c'est avoir tout ce qu'on désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pelevelo.jeun.fr
Marie-Noëlle



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Encore moi   Jeu 1 Déc - 19:58

Hé oui !!! Encore moi qui témoigne de comment je parle de ma foi à des non- croyants.
Il y a 2 ans et demi j'ai rencontré Julie, une étudiante infirmière en stage dans mon service. Nous nous sommes bien entendue et aujourd'hui nous sommes amies.
Je lui ai toujours parlé de ce que je vivais en Eglise, surtout depuis que j'ai préparé les JMJ... C'est elle qui m'a donné un coup de main pour les listes de trousse de secours.
Elle me demande sans arrêt comment je peux m'accrocher à l'Eglise en tant que jeune. Elle ne connait absolument pas les mouvements comme l'aumônerie, le MEJ, ... Et hier soir elle m'a demandé "Quand est ce que je viens avec toi à un rassemblement de jeunes?". Je lui ai parlé de la Flatière et elle veut venir avec moi... Elle est inscrite d'ailleurs. Je suis très heureuse qu'elle ait eu envie de venir. Pour ceux qui l'a rencontreront là-haut, Julie ne souhaite pas se convertir, elle veut juste découvrir ce que nous vivons. Je vous remercie tous de l'accueillir et de l'aider à découvrir ce qui nous fait avancer avec et dans l'Eglise.
A bientôt
Marino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Math



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 31/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Lun 5 Déc - 17:59

Moi, je crois pas que ça se parle... sunny CA SE VIT !!! sunny

C'est pas facile de mettre des mots sur des trucs comme...

J'ai vu récemment le film "SAINT-JACQUES/LA MECQUES" Il est génial... A certain moment, ça traduit hyper l'esprit d'un pélé. J'en dis pas plus mais je le conseille fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb01

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Lun 12 Déc - 2:42

Salut,

Et bien je vais aussi donner un témoignage de jeune actif.

Notamment du point de vue de la Police où j'ai eu le plus de questions mais aussi d'incompréhension de la part des autres.

Donc dans ce milieu, au départ on se fait tout petit, on ne dis rien, on ne montre rien.

Et puis un jour un collègue remarque que l'espèce d'oiseau que l'on a autour du cou ressemble à une croix (Habitués de Taizé, vous avez bien deviné).

Et là, on avoue (je crois que le terme n'est pas exagéré parceque l'on en entend tellement des vertes et des pas mures que du coup on garde sa Foi pour soi.

Dès ce moment on a droit aux questions du genre : Mais tu le vois? Tu lui parles? Qu'est ce qu'il fais pour toi? et pour les autres?

Puis les autres qui critiquent et j'eviterai de citer leurs phrases pour les âmes sensibles.

Il y'a aussi les gens qui ne croient pas mais qui s'interesse à ce que l'on fais : C'était bien ton week end à Taizé? Et t'as bien mangé en Alsace?

Mais pas vraiment de questions sur la Foi, même si parfois on rencontre 2-3 collègues qui n'ont pas forcement la même religion que soit mais qui partage ce qu'ils ont dans le coeur et dans l'âme.

Et puis arrivent les propres difficultés, c'est à ce moment que tout ce petit monde comprend ce que avoir la Foi et croire veux dire.

Beaucoup aurait perdu pied mais l'espoir et le visage souriant font que mêmes les plus anti des anti demandent "Mais comment tu fais pour garder le moral avec tout ce qui se passe?" Et c'est là qu'il faut lancer le petit truc qui fais "Je ne suis pas tout seul, il me protège" ou "Je ne crains rien il est là".
Dès lors c'est le ca passe ou ca casse (malheureusement); Certains vont demander pourquoi on dit cà et c'est à notre coeur de parler et pas notre cerveau, et d'autres diront ca y'est t'es foutu t'es devenu dingue.

Pour ma part je ne me sens pas dingue où alors nous sommes beaucoup trop nombreux pour les asiles ;-))))))).

Mais de sentir cette petite étincelle dans les yeux des gens qui commencent à se dire "Et si c'était possible", celà vous redonne encore plus Foi.

Pour conclure, je pense que sans forcer les gens , juste les amener à votre rencontre, ne pas avoir honte d'être Chrétien ( pour ceux de Fourvière le 8, repensez à l'Homélie de Monseigneur BARBARIN), assumez votre Foi, vous n'êtes pas des animaux qui doivent se cacher. Après tout pourquoi un Athé montre qu'il est et qu'il en est fier et pourquoi baisserions nous la tête en disant que nous sommes croyant. Montrez votre joie et votre esperance, montrez que vous êtes ouvert et tout se passera pou le mieux.

Il y' aura toujours des gens qui vous critiqueront mais d'autres qui chercheront à comprendre voir qui retrouverons des choses perdues grâce à vous.


J'espère que j'ai été assez clair, si ce n'est pas le cas, je le referai en brouillon histoire d'avoir quelque chose de mieux.
et je souhaite avoir pu aider celles et ceux qui se pose la question de ce sujet.


Seb

Il n'y a pas de plus grande joie et de plus grand remonte moral que d'avoir la Foi et de connaitre des gens qui ont aussi cette Foi. (Bon, je précise avant d'avoir la remarque que même ceux qui ne croivent pas peuvent être de très bons conseillers).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb01

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Lun 12 Déc - 2:52

Pour répondre à ta dernière question Guillaume,

La religion Catholique est critiquée depuis plus de 100 ans, des gens dans notre société pour des actions faites par ses représentants au cours des siècles, l'ont dénigrée.

Beaucoup de nos prédecesseurs n'ont rien fait rien dis contre cette situation.

Les musulmans quand à eux n'ont jamais eu ce problème, ils ne se sont jamais battus entre eux pour savoir si il fallait croire ou non.

Après, je pense qu'en France et dans d'autres pays où la religion Chrétienne est implantée depuis longtemps, il y'a cette impression de vieillot qui n'est pas fausse parfois et qui ne motive pas non plus à aller mieux.

Mais c'est à nous d'assumer notre religion et ce à quoi nous sommes investit par le baptême.

N'ayons pas honte de ce que nous sommes et changeons justement la pensée générale de l'Eglise (oui avec un grand E).

Enfin je crois egallement que comme les musulmans, en Europe notamment, pratiquent dans leur coin, généralement des salles qu'ils aménagent eux-mêmes, les autres se disent bah c'est pas grave ils sont dans leurs coins. Ce qui gènent les anti-croyants, c'est que nous, nous nous montrons (Par les eglises, les croix, Notre Pape qui apparait souvent..................)

A bon entendeur...

Chalut

Seb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seb01

avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 31/10/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Lun 12 Déc - 13:09

Je viens encore rajouter un petit truc.

Ce n'est pas un témoignage mais plutôt la conviction d'un grand personnage qui doit surement avoir une grosse place dans nos coeurs.

Méditez dessus et vous trouverez comment parler de votre Foi.

"La liberté religieuse ne saurait être limitée à une simple tolérance. Elle est une réalité civile et sociale, assortie de droits précis permettant aux croyants de témoigner sans crainte de leur Foi en Dieu."

JEAN PAUL II
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nico

avatar

Nombre de messages : 85
Age : 33
Localisation : Belfort
Date d'inscription : 12/09/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Sam 25 Fév - 21:28

Je trouve que ce qui ressort finalement c'est que vous êtes plutôt sur la défensive si on vous interroge sur votre foi.
Certaines personnes, surtout à certains âges (au collège entre autres) critiquent sans doute sans connaître ...
Finalement, on préfère se cacher que d'en parler Sad

C'est ce qui diffère de chez les musulmans qui eux en sont fiers et l'affiche beaucoup plus volontier.
Déjà parce qu'il s'agit de quelque chose de beaucoup plus ancré dans leur culture que dans la culture occidentale actuelle (qui se déculturalise finalement), mais aussi parce que personne n'oserait critiquer leur croyance (contairement à la religion chrétienne)

Pourtant la plupart des personnes sont en fait extrèmement ouvertes à ce sujet ! (scientifiques compris)
C'est ce qui ressort de vos témoignages, mais aussi de ma propre expérience.
A partir du moment ou l'interlocuteur a un minimum d'ouverture d'esprit tout dialogue est possible !

Après comment parler ?
Je suis un peu de l'avis de Math, à savoir que la foi, ça se vit avant tout.
L'expérience du divin n'est pas toujours explicable avec des mots car il s'agit de quelque chose de très intime.

Pourtant est-ce que ça veut dire qu'il ne faut pas en parler ?
Je pense que c'est le contraire.
Chacun vit sa foi d'une façon différente et c'est ce qui fait toute sa beauté.
Mais cette diversité n'est une richesse que si elle est partagée avec les autres !
C'est en discutant que l'on progresse, et c'est d'ailleurs tout l'objectif de ce forum qui accueille lui aussi des personnes aux expériences différentes.

Finalement, je pense qu'il faut répondre simplement en se laissant guider par son coeur, dire ce que l'on ressent spontanément et non de manière réfléchie.


Alors OSEZ dire ce que vous croyez, ce que vous ressentez, ce que vivez !!!
OSEZ ETRE VOUS MEME flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexis

avatar

Nombre de messages : 197
Age : 31
Localisation : à droite à gauche...
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   Mar 28 Fév - 15:03

moi il m'arrive souvent de parler aux autre de ma fois mais principalement des scouts, quand on te demande ce que t'as fait le week end et ben t'explique que ta passer ,ton week end au scout et que c'etait genial mais je croit que le plus dur dans toutes ces discution c'est de faire comprendre a ceux qui non pa tout decouvert que parfois leur resonnement est uin peu fixé que sur des apriori ( sur les religion en generale) et certain ( surtout en milieu scientifique) se bloque sur la mise en pratique et sur des detail qui, je l'avoue, me fond parfois me questionner, et souvent seules les anciennes pratiques sont connues : dommage
alors en parler je croi pas que c'est une honte , il n'y a pas de honte a eclairer les gens sur ce qu'ils ne savent pas et c'est un exelent moyen d'avancer (si les gens en face ne sont pas borné) dans notre reflexion personelle.
ce n'est pas toujours facile, surtout quand t'es face a des gens qui sont Hostil mais la liberté de pensé sa existe!!!

a bientot
continuon cette discution c'est vraiment tres enrichissant

Alexis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://scouttoussain2006.jeun.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment parler de foi avec des étudiants "non-croyant?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment construire sa girouette (avec patrons imprimable)!!
» Comment évolue l'allaitement avec la diversification?
» comment indiquer à nos patients que l'on quitte le cabinet?
» Comment faire une Signature avec photo
» Comment éclaircir ses cheveux avec de la cannelle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des chrétiens de Haute Savoie :: Discussions :: Témoignages et journaux personnels-
Sauter vers: